Analyse de la pluralité des métiers de l’information, de la diversité des acteurs, des supports et des discours médiatiques; approches du journalisme (et des pratiques de diffusion d’information) dans le temps et dans l’espace, donc dans leurs contextes socio-historiques.

Etude de la communication des organisations culturelles, politiques et scientifiques, des relations publiques et de la publicité. Une attention particulière est accordée aux transformations du lobbying et des politiques d’influence.

Etude de la collecte, la gestion et la transmission de l‘information numérique et de son apport dans les mécanismes de partage des connaissances.

Etude des pratiques spectaculaires sous un angle pluridisciplinaire (sémiologie, études culturelles, performance studies, area studies, ethnographie, théories de la communication, etc.) relevant de la théorisation du spectacle vivant ou de l’analyse de certains types de performance.