Spectacle vivant. Sémiotique et processus culturels 

Les pratiques spectaculaires représentées sont étudiées sous un angle pluridisciplinaire (sémiologie, études culturelles, performance studies, area studies, ethnographie, théories de la communication etc.), relevant tout autant de la théorisation du spectacle vivant dans son sens large que de l’analyse de certains types de performance. Les recherches fondamentales portent sur la mise au point de modèles permettant de rendre compte des processus et instances spécifiques du spectacle vivant.
Les recherches appliquées portent sur la genèse, l’expérience, la communication et la réception du spectacle vivant. Elles s’intéressent tant à la relecture des données historiographiques et pratiques constitutives des arts vivants, qu’aux formes contemporaines des spectacles. Les analyses concernent principalement les processus de création, d’énonciation, de signification, de transmission, de notation et de réception du théâtre, de la danse, de la performance.
Les chercheurs de la filière sont actifs dans le groupe de contact FNRS Sémiologie du spectacle. Ils forment au sein de ReSIC un groupe spécialisé sur la sémiologie du spectacle vivant.
Professeurs : Sylvia Botella, Catherine Bouko, André Helbo, Patricia Houyoux, Dominique Jonckheere, Jo Lacrosse, Jean-Claude Maes, Marc Maufort, Michel Meyer, Karolina SvobodovaKarel Vanhaesebrouck, Elodie Verlinden

Doctorants : Basile Ouattara, Barbara Roland, Pierre-Olivier Rollin, Maria Theodosiou, Lei Wu